Une manifestation en décembre à Langon

Posté par sauvegarde de pompignan le 27 octobre 2010

L’association Seve remet en cause le mode de concertation sur les tracés présentés par RFF.

En novembre 2010, 2 000 personnes avaient manifesté dans les rues de Langon pour exprimer leur opposition aux lignes à grande vitesse Bordeaux/Espagne et Bordeaux/Toulouse. Les opposants s’y retrouveront de nouveau le 11 décembre. La coordination Vigilance LGV de Gironde, qui travaille désormais avec ses homologues du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne, prévoit auparavant un premier rendez-vous le 13 novembre à Agen.

L’association Seve y participera activement, vu que son président Pierre Duporté est en colère après la réunion d’un groupe de concertation mercredi dernier. À cette occasion RFF avait présenté deux projets de tracé entre Beaulac et Captieux (notre édition du 21 octobre).

« Ils n’ont qu’une idée : nous dresser les uns contre les autres afin de faire passer le train où ça les arrange jusqu’à la halte SRGV de Captieux », s’énerve dans un communiqué Pierre Duporté. Il juge le mode opératoire « scandaleux et malhonnête ». « En agissant ainsi, ce sera facile pour eux de dire que c’est sur nos conseils qu’ils ont dû sacrifier telle Landaise ou tel sanctuaire écologique. » Et il s’interroge sur « savoir s’il faut accepter d’aller s’asseoir autour d’une table de concertation avec des gens omnipotents qui n’ont aucun respect pour nous ».

 

Publié dans LGV, c'est NON!, MOBILISATION | Pas de Commentaire »

Vidéos manifestation toulouse matabiau

Posté par sauvegarde de pompignan le 21 mars 2010

cliquer ici pour voir la vidéo de la manif du 20 mars à Toulouse matabiau

Publié dans MOBILISATION | 1 Commentaire »

LGV Manif à Toulouse Matabiau – Important déploiement de force

Posté par sauvegarde de pompignan le 21 mars 2010

C’était hier matin à Matabiau que les habitants des différents villages c’étaient rassemblés un nouvelle fois pour lutter contre les tracés proposés. Un important dispositif avait été mis en place pour éviter que les manifestants ne bloquent les voies ferrés.

Très motivé, toutes ces personnes ont quand même bloqué l’accès.

voir le reportage du journal 19/20 de France3 (début à 4min40)

LGV Manif à Toulouse Matabiau - Important déploiement de force dans MOBILISATION 01321508-photo-le-19-20-de-france-3

Publié dans MOBILISATION | 1 Commentaire »

LGV. Non au tracé imposé actuellement

Posté par sauvegarde de pompignan le 21 mars 2010

Manifestation. Hier à Matabiau, ils étaient une centaine à refuser le projet de la SNCF pour une ligne à grande vitesse.

LGV. Non au tracé imposé actuellement dans MOBILISATION 201003210917_w350« Toulouse-Paris en 3 heures, d’accord, mais pas n’importe comment ! »

Le projet remonte à quinze ans environ. Et n’est toujours par résolu. Pour preuve, la manifestation tenue hier en centre ville par 17 communes concernées par le tracé LGV, (ligne à grande vitesse) qui mettrait Toulouse-Paris en 3 heures 07 en TGV. Partie de la gare Matabiau, -gardée par des CRS pour éviter tous débordements-, les manifestants ont fait un tour de ville, se rendant notamment dans les permanences des candidats aux élections régionales, sans oublier bien sûr de faire un crochet par la mairie de Toulouse. Si le projet de LGV fait l’unanimité, voté notamment l’an dernier par la région, il suscite plusieurs craintes de la part des riverains concernés. Réuni sous le slogan, « Union pour la Sauvegarde des Villages », la centaine de manifestants dénoncent surtout le manque de concertation et de bon sens de ce tracé : « Nous ne sommes pas contre le LGV, mais pas dans ces conditions, affirme le porte-parole. Il y a notamment des paramètres à prendre en compte pour le respect de tous au quotidien et la sauvegarde de l’habitat». Trois tracés ont été proposés : le premier passerait au dessus de Fronton, le second en dessous et le 3è le long du canal. « Les deux premiers tracés ont été refusés en bloc par les élus et les associations, reprend le porte-parole, car ils dégraderaient trop l’aspect viticole. Quant au 3ème, il a aussi été rejeté, car non seulement il impacterait le centre ville de St Jory, causant diverses nuisances mais il obligerait aussi plusieurs entreprises à se délocaliser.

Le collectif espère être entendu avant le mois de mai, puisque la décision finale devrait être prise à ce moment : « Si nous ne sommes pas écoutés, nous nous opposerons totalement à ce tracé », affirme le collectif.

Sauvegarde de Pompignan

Publié le 21/03/2010 07:39 par La Dépêche

Publié dans MOBILISATION | Pas de Commentaire »

Manif le 20 mars à la gare Toulouse Matabiau

Posté par sauvegarde de pompignan le 16 mars 2010

tract200310bis.jpg 

Manif le 20 mars à la gare Toulouse Matabiau dans MOBILISATION pdf tract200310.pdf     version PDF imprimable

 

Publié dans MOBILISATION | Pas de Commentaire »

LGV – Manifestation de montauban le 13 mars

Posté par sauvegarde de pompignan le 15 mars 2010

Quelques images de la manifestation hier à montauban pour contester contre les tracés de la LGV proposés par RFF.

manif13032010.jpg         cliquez sur l’image pour lancer le reportage (début vers 3min40)

A la suite de la discussion avec le prefet, une décision radicale a été prise (lire la suite sur le blog de Montbeton/Lacourt saint pierre)

Merci aux mécontents qui ont fait le déplacement.

Sauvegarde de Pompignan

Publié dans MOBILISATION | Pas de Commentaire »

Manif – demain 10H piscine de Chambord à Montauban

Posté par sauvegarde de pompignan le 12 mars 2010

UNE NOUVELLE RENCONTRE LA SEMAINE PROCHAINE ? LA MANIFESTATION SERA DECISIVE.

RFF nous a laissé entendre que selon la mobilisation de demain, ils nous convoqueraient la semaine prochaine. Apparemment, si la colère se fait grandissante et compte-tenu des différents courriers et appuis que nous avons obtenus de Mr Malvy, Mme Pinel, Mr Baylet, Europe Ecologie…ils nous proposeraient de nous recevoir afin que nous leur exposions le film , les études et les détails de notre proposition alternative.

Tous les élus s’accordent à dire que l’aspect humain et habitations est le premier critère à respecter !

MONTRONS-LEUR QU’ILS NE PEUVENT PAS DECIDER SANS NOUS ET NOUS IGNORER!!! NOUS NE POUVONS ACCEPTER UN TEL TRACE ALORS QUE TOUS S’ACCORDENT A DIRE QU’IL EST DEVASTATEUR ET QU’IL NE TIENT PAS COMPTE DU FACTEUR HUMAIN !!!!! TOUS ENSEMBLE DEMAIN POUR MONTRER QUE NOUS NE SOMMES PAS QUE DES PIONS SUR UNE CARTE QUE L’ON BALAYE SANS AUCUN SCRUPULE !

Le Rendez Vous est à la piscine de Chambord Bd Blaise Doumerc à MONTAUBAN à 10H

cartemanif.jpg

Sauvegarde de pompignan

Publié dans MOBILISATION | Pas de Commentaire »

Manif Nérac – JT 19/20 du 6 mars 2010

Posté par sauvegarde de pompignan le 7 mars 2010

Des milliers de personnes se sont rassemblées aujourd’hui à Nérac pour protester contre le projet de création de LGV

Venus d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées, les opposants étaient entre 2 000 et 3 000 selon la gendarmerie, plus de 5 000 pour un responsable associatif. Ils ont brandi en musique et sous le soleil des pancartes proclamant « Non au tout LGV. Oui au rail régional« , « Les Landes ne sont pas à vendre » et « Argent public gaspillé« .

« J’espère qu’ils (les responsables politiques partisans du projet, ndlr) entendront la voix des citoyens« , a déclaré Gérard Charollois, président de l’association Vie et Nature, présent dans le rassemblement, qui comprenait notamment des militants écologistes et des représentants de partis politiques (Europe Ecologie et Nouveau parti anticapitaliste).

Objet d’une opposition croissante de la part de défenseurs de l’environnement, d’habitants et de certains élus de tous bords, le projet de création de deux LGV vers Toulouse et l’Espagne est porté conjointement par l’Etat, Réseau ferré de France et les grandes collectivités locales du Sud-Ouest. Ces deux lignes, appelées Grands projets du Sud-Ouest (GPSO), viendraient d’ici 2020 prolonger
la LGV Tours-Bordeaux, qui devrait elle entrer en service à l’horizon 2016.

Les opposants se sont donné rendez-vous pour une nouvelle manifestation le 20 mars, à Montauban.


Voir dessous  le reportage de Gilles Bernard et de Clémence Rouher, avec les interviews de Christian D’Huyvetter, président de l’association « Très Grande Vigilance en Albret », de Catherine Aime, vice-présidente de l’association « Très Grande Vigilance en Albret » et de Denise Cassou, porte-parole de la coordination vigilance LGV.nerac.jpg

Publié dans MOBILISATION | Pas de Commentaire »

La manifestation a drainé des opposants de toute la région

Posté par sauvegarde de pompignan le 7 mars 2010

Nérac. Hier, Très Grande Vigilance en Albret a rassemblé 4000 personnes en ville.

Les banderoles étaient signées des diverses associations militant contre le projet de LGV Sud Europe Atlantique. « Non aux lignes LGV, oui aux lignes existantes », affichait la banderole du collectif des élus ALT LGV, tandis que d’autres étaient plus imagées : « Le bonheur est dans le pré, avec la LGV, le malheur est dans le prêt. Endettement, 45 ans », « Adieu chasse et pêche, la nouvelle LGV clôturera la région » ; « Forêts massacrées, impôts multipliés », « Qui paiera la folie LGV, vous bien sûr », « IVG oui (en référence à la Journée de la femme du 8 mars), LGV non » pour n’en citer que quelques-unes. À l’appel de l’association Très Grande Vigilance en Albret (TGV), les manifestants sont venus nombreux, hier, à Nérac, pour dire leur mécontentement et affirmer haut et fort qu’ils ne veulent pas ici ou ailleurs d’une LGV. Ils se sont déplacés des départements voisins mais aussi de plus loin, comme du Pays basque. Le rendez-vous était fixé au foirail afin que le cortège défile dans les rues de la ville, en passant par le Vieux-Nérac, empruntant le pont Neuf et le pont Vieux. Ce fut un long serpent qui traversa la commune puisque 4 000 personnes se sont rendues au rendez-vous. Pour se convaincre d’un chiffre correct, ils furent massés, lors du meeting sous la halle, tandis que les élus de tous bords, au milieu desquels on a pu voir Noël Mamère, se retrouvaient sur les gradins.

Tout se passa dans une ambiance bon enfant, l’association TGV ayant souhaité, avant tout, défiler en respectant la population néracaise.

Les agriculteurs ainsi que les vignerons, arboriculteurs, forestiers avaient également pris part au cortège, huit tracteurs ouvraient la marche. Et de mémoire de Néracais, on n’avait certainement pas vu de tracteurs depuis une éternité empruntant le pont Vieux.

Prises de parole

Tous les intervenants à la tribune, responsables d’associations ou élus, ont tous abondé dans le même sens, à savoir que le projet « n’est ni favorable à la planète ni à l’intérêt général, ne bénéficiant qu’à une minorité au détriment des autres et ne servirait qu’à balafrer les forêts, terres agricoles et nature », lançait le responsable de la Sepanso. Au nom des Basques, Victor Pachon, précisait : « On ne veut pas qu’on décide à notre place, nous sommes 4 000 à savoir lire, écrire, compter. … Nous voulons vivre et travailler au pays, avec la LGV, c’est le contraire… » « Le devoir de parler est plus important que le devoir de se taire », concluait J. Giraud, pour les Landes, tandis que D. Cassou, pour LEA 33 : « Une population bien informée ne peut pas accepter, pour gagner des minutes de transport, de s’endetter un demi-siècle. Notre force, c’est notre mobilisation, notre détermination. » Cathy Montaut

Sauvegarde de Pompignan

Publié le 07/03/2010 03:48 par La Dépêche

Publié dans MOBILISATION | Pas de Commentaire »

Nérac. LGV : les élus sur le pont

Posté par sauvegarde de pompignan le 7 mars 2010

Nérac. L’association Très Grande Vigilance en Albret a organisé, hier, en Lot-et-Garonne, un rassemblement pour dire non au projet LGV ici et ailleurs.

Nérac. LGV : les élus sur le pont dans MOBILISATION 201003070950_w350Pour que leur parole soit entendue en haut lieu, les membres de l’association Très Grande Vigilance en Albret avaient organisé hier, à Nérac, une manifestation rassemblant citoyens, élus et associations qui se mobilisent contre le projet de ligne à grande vitesse, LGV, mais qui disent oui à l’aménagement des lignes existantes. Les manifestants avoisinaient les 4000, issus de tous bords professionnels et politiques. Ils se sont déplacés entre autres de Gironde, Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne, Landes, Lot-et-Garonne, Gers pour dire non au désastre environnemental, économique, social et humain, convaincus de l’inutilité de la LGV qui coûterait 10 milliards d’euros, alors qu’un milliard permettrait d’aménager les lignes actuelles. Noël Mamère, en fervent défenseur des transports ferroviaires de proximité, est venu soutenir les associations locales et le collectif d’élus ALT LGV qui va commander une étude s’appuyant sur les préconisations de la Cour des comptes et du Comité d’analyse économique.

Sauvegarde de Pompignan

Publié le 07/03/2010 07:07 par La Dépêche

Publié dans MOBILISATION | Pas de Commentaire »

12
 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec