Le TGV trace sa route en faisant des vagues

Posté par sauvegarde de pompignan le 28 juin 2011

Transport Une hypothèse de tracé définitive a été adoptée hier pour la ligne à grande vitesse

A quelques mètres près, le tracé de la ligne TGV entre Montauban et Toulouse est désormais connu. Il a été validé hier par les services de l’Etat et les élus lors d’un Comité de pilotage qui concernait à la fois la Ligne à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse et la LGV Bordeaux-Espagne.

Attention au vignoble
A l’approche de la Ville rose, le tracé passe à l’ouest de l’A62, emprunte un tunnel de 2 km débouchant entre Pompignan et Saint-Rustice et se connecte à la ligne existante au nord de Saint-Jory. Le pire cauchemar de l’Union pour la Sauvegarde des villages (USV), un collectif de communes et d’habitants. « Il détruit une vingtaine d’habitations à Saint-Rustice, quatre maisons et trois entreprises à Saint-Jory », assure son porte-parole, Thierry Fourcassier. « Il est trop tôt pour connaître l’impact exact puisque nous allons consacrer le deuxième semestre à optimiser ce tracé en travaillant sur l’altimétrie et les protections antibruit par exemple », explique pour sa part Christian Dubost, le président régional de Réseau Ferré de France, le maître d’ouvrage. L’USV estime aussi que ce tracé local ne permettra pas au TGV d’atteindre sa vitesse optimale de 320 km/h, ce que réfute RFF.
Martin Malvy (PS), le président de région, insiste de son côté pour que « les entrées-sorties du tunnel de Pompignan fassent l’objet d’un traitement paysager particulier de façon à favoriser son intégration notamment au niveau du vignoble du Frontonnais ». Sans quoi, la ligne récoltera les raisins de la colère.

calendrier
Un nouveau Comité de pilotage se réunira « fin novembre-début décembre » pour valider le projet définitif. Il sera ensuite soumis à l’avis des populations lors d’une enquête publique prévue pour l’automne 2013. La mise en service de la ligne à grande vitesse ne devrait pas intervenir, au mieux, avant 2020.

20 Minutes Toulouse

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

GPSO : Cartes du tracé à approfondir validé par le Comité de Pilotage du 23 juin 2011

Posté par sauvegarde de pompignan le 28 juin 2011

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

LGV : Réactions après l’annonce du choix du fuseau D

Posté par sauvegarde de pompignan le 10 juin 2011

Réactions après l’annonce du choix définitif du fuseau D par le ministère des transports pour la future Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse. Voir la Vidéo

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

LGV : Le fuseau D finalement validé

Posté par sauvegarde de pompignan le 9 juin 2011

Le gouvernement vient de valider le tracé D pour la Ligne à Grande Vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse.

C’est donc le premier tracé envisagé qui a finalement été retenu par l’Etat et Réseau Ferré de France (RFF) pour la future Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse. Le fuseau D a été validé le 3 juin 2011 par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et des Transports pour la suite des études sur la LGV.  

Un courrier adressé à la Préfecture qui a vite été relayé aux maires des communes et aux associations de riverains concernées par le projet.
Le fuseau D avait été validé par le Comité de Pilotage du projet le 31 mai 2010. Jean-Louis Borloo, alors ministre des Transports, l’avait à son tour validé le 27 septembre 2010 mais il avait dans le même temps demandé à RFF d’étudier une autre variante, à la demande du collectif Tarn et garonnais « Union pour la Sauvegarde des Villages » (USV). Ce nouveau tracé dit alternatif ou fuseau A62, partait du sud de Campsas (82), évitait la commune de Saint-Rustice et longeait l’autoroute A62. Il avait aussi provoqué la colère dans une vingtaine de communes du nord toulousain, de Bouloc à Saint-Jory, favorables au tracé D, jugé moins impactant pour les habitants.
Cette décision met donc fin à plus d’un an de manifestations et d’opposition entre associations.
Une décision accueillie difficilement à Saint-Rustice et dans le vignoble du Frontonnais et saluée par les élus des communes du Nord de Toulouse et par l’association TGV Raisonné, favorable au tracé D : « Cette décision nous la demandons depuis des mois et c’est un grand soulagement que nous ressentons. » a déclaré sa présidente Céline Ferreira-Ducasse dans un communiqué. Quant à Pierre Cohen, maire de Toulouse, il s’est félicité de cette décision : « Ce fuseau est de loin le plus favorable en termes d’enjeux environnementaux et économiques et permet de limiter l’impact sur les habitants. Nous franchissons une étape importante d’un projet très attendu par tous les habitants de l’agglomération qui mettra Toulouse à 3 heures de Paris. »

France 3 Midi Pyrénées

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

LGV : Décision Ministérielle

Posté par sauvegarde de pompignan le 9 juin 2011

capturer.jpgDécision ministérielle relative au passage de la branche Bordeaux – Toulouse de la LGV SEA dans le secteur Campsas – Toulouse : Lire la lettre

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

LGV : accélération d’un projet qui explose le budget prévu

Posté par sauvegarde de pompignan le 8 juin 2011

« D’après les services de l’état, le tracé « D » a été validé. L’étude alternative de RFF avec son raccordement trop impactant pour Saint-Jory a été abandonnée. Thierry Fourcassier, porte parole du collectif régional « Union pour la Sauvegarde des Villages » opposé à ce raccordement, reste convaincu que l’enquête publique sera déterminante sur la véritable pertinence d’une LGV Montauban -Toulouse et surtout dénoncera un coût anormalement excessif. « Le prix moyen de 20 millions d’euros le km de LGV serait ici considérablement majoré, entre Montauban et Toulouse, selon les propres sources de RFF, et augmenterait à 34 millions d’euros le km, pour une ligne à grande vitesse … sur laquelle les TGV ne pourraient pas se déplacer à grande vitesse ! » Côté Atlantique, la Ministre Nathalie Kosciusko-Morizet relance une étude en incluant le réaménagement des lignes existantes comme alternative à la LGV … argument développé par le collectif régional depuis maintenant près de 2 mois et appuyé par Hervé Mariton, député rapporteur du budget sur les Transports à la commission des finances de l’assemblée nationale. » Communiqué du Collectif Union pour La Sauvegarde des Villages

Publié dans LGV, c'est NON! | Commentaires fermés

 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec