• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 5 décembre 2010

Sondage RFF sur la LGV Sud-Ouest : les opposants dénoncent une « manipulation »

Posté par sauvegarde de pompignan le 5 décembre 2010

AGEN – Les opposants à la ligne à grande vitesse (LGV) Sud-Ouest ont dénoncé vendredi une « grossière manipulation » après la publication mercredi d’un sondage de l’Ifop pour Réseau Ferré de France (RFF) indiquant que 89% des habitants du Sud-Ouest était favorable à ce projet.

« Ce sondage est une grossière manipulation d’information de la part de RFF tant les questions posées induisent des réponses évidentes », s’indigne la Coordination 47 des associations anti-LGV dans un communiqué diffusé à Agen.

« Il faut préciser que 809 personnes ont été interrogées dans huit départements du Sud-Ouest, soit une moyenne de 101 personnes par département. 64% des personnes ne connaissent pas le projet, 43% parmi ceux qui le connaissent pense qu’il s’agit de moderniser les voies existantes », affirme la Coordination.

Le sondage « repose sur 157 personnes qui connaissent dans les grandes lignes le projet GPSO (NDLR: Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest) sur huit départements, soit 20 personnes par département », estime-t-elle, dénonçant un « véritable scandale et un total mépris envers les populations ».

Selon les résultats du sondage de l’Institut français d’Opinion publique pour RFF, le GPSO, qui comprend notamment la construction des lignes nouvelles Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Toulouse, recueille 41% d’avis « très favorables » et 48% de « plutôt favorables », tandis que les opposants sont minoritaires (11%) avec six pour cent d’avis « plutôt défavorables » et cinq pour cent de « très défavorables ».

Les opposants au GPSO dénoncent notamment le coût du projet estimé à huit milliards d’euros, qu’ils jugent trop élevé, et plaident pour la modernisation des voies existante, dont ils évaluent le coût à environ deux milliards d’euros.

Une dizaine d’entre eux ont par ailleurs mené une action symbolique vendredi matin à Feugarolles (Lot-et-Garonne), où ils ont enduit de goudron et de plumes un « totem », sorte de présentoir installé dans les mairies concernés par le GPSO et qui propose en libre-service l’ensemble des documents nécessaires à l’information et l’expression des avis.

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec