• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 21 octobre 2010

LGV : Après une bataille remportée la lutte continue

Posté par sauvegarde de pompignan le 21 octobre 2010

« Nous vous remercions de nous avoir entendus et d’avoir permis une étude de notre proposition afin de réaliser une analyse multicritères entre la variante « D » et la variante « USV ». Par communiqué ministériel : «Secteur situé entre la traversée de la Garonne au Sud de Castelsarrasin et la traversée de l’Hers à l’Ouest de Castelnau d’Estrètefonds : les « variante D » et variante « USV » sont conservées. » …..« les propositions formulées entre les deux comités de pilotage par le collectif « Unions pour la Sauvegarde des Villages », qui reposent pour l’essentiel sur un jumelage plus étroit avec l’A62 et un raccordement à la ligne existante sur le triage de Saint-Jory, méritent d’être approfondies préalablement à toute décision. C’est pourquoi des études comparatives entre la variante dite « D » et celle proposée par le collectif USV seront poursuivies par Réseau ferré de France » Et par courrier adressé à RFF signé par le Ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de la Mer, et par le Secrétaire d’État chargé des Transports, est mentionnée : « RFF examinera également, dans le cadre de la nouvelle phase d’études qui va s’engager, la faisabilité d’une variante de tracé reposant sur un jumelage plus étroit avec l’A62 dans le secteur allant du sud de Campsas jusqu’à un raccordement à la ligne existante plus au sud vers Toulouse, afin de chercher à diminuer encore l’impact de la ligne nouvelle sur l’environnement et notamment sur le milieu humain. » Afin de concrétiser votre volonté et d’établir une véritable coopération constructive entre notre collectif et RFF, nous souhaiterions l’intégration de notre cabinet d’étude à celui de RFF dans le cadre de l’élaboration de cette grille multicritères entre la variante D et la variante USV pour le tronçon « sud de Campsas –triage de Saint-Jory / plus au sud vers Toulouse » En effet notre cabinet d’études a déjà réalisé une analyse approfondie de notre variante et  pourra donc apporter son expérience et ses données. Compte tenu de l’urgence de la situation, de la transparence des études et de la nécessité de respecter les délais, l’intégration immédiate de notre cabinet est d’autant plus d’actualité. » Thierry Fourcassier, porte parole du collectif régional « Union pour la Sauvegarde des Villages » secteur sud.

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec