LGV : La sortie de crise est « fragile et lente »

Posté par sauvegarde de pompignan le 24 septembre 2010

LGV : La sortie de crise est « fragile et lente »  dans LGV bordeaux toulouse 191537_14301503_460x306« Dominique Schmitt, préfet de région, a évoqué hier les signes de reprise et les premiers emplois de la Lgv Tours-Bordeaux.

Le chantier de la LGV

Parmi les dossiers industriels qui contribuent à l’optimisme relatif du premier représentant de l’État en Aquitaine, le dossier First Solar de Blanquefort (450 emplois) et celui de la fabrication, par EADS Astrium, de pales d’éoliennes de grande taille, toujours à Blanquefort (300 emplois d’ici à la fin 2011). Pour la première fois, Dominique Schmitt a évoqué les emplois de la construction de la ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux. Près de 4 500 emplois directs et indirects sont annoncés, dont 1 300 pour le seul génie civil, pour ce grand chantier européen. « Il commence dès l’année prochaine », a indiqué Dominique Schmitt, comme si la question de la signature de la convention de financement par les collectivités locales du Sud-Ouest était réglée. Ce que Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, pourrait confirmer mardi prochain, à l’occasion d’un déplacement à Bordeaux. À suivre. »

 Le Sud Ouest du 220910

Laisser un commentaire

 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec