• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 27 mai 2010

LGV : Encore des pépins pour le futur TGV

Posté par sauvegarde de pompignan le 27 mai 2010

Transports Le tracé inquiète dans les vignobles

« Un terroir, ça ne se déplace pas ! On ne peut pas laisser le TGV menacer 10 % des vignobles sous prétexte d’épargner quelques habitations diffuses. » Jean-Michel Rigal, le président des vins du Frontonnais monte au créneau alors que le fuseau de passage définitif de la ligne grande vitesse (LGV) doit théoriquement être validé lundi à Bordeaux. Et, derrière le symbole de la vigne, c’est toute la campagne qui gronde. « En tout, 240 hectares agricoles et une quarantaine d’exploitations sont menacés dans le Nord toulousain », précise Yvon Parayre, le président de la chambre départementale d’agriculture. Il estime « être un élu comme les autres » et se désole de ne pas avoir été consulté au même titre que les maires.

Des amendements campagnards
Pas foncièrement opposé au projet de LGV, le monde agricole a proposé hier quelques ajustements au fuseau D, le grand favori. Il suggère notamment de prolonger de « plusieurs centaines de mètres » le tunnel prévu à Pompignan, de façon à épargner le vignoble. Il verrait aussi d’un bon œil un itinéraire longeant le canal de plus près au nord de Toulouse. Ces arguments ont quelques jours pour convaincre. « Notre appellation est protégée, et si nous ne sommes pas entendus, nous exercerons des recours », prévient Jean-Michel Rigal. »

20 Minutes Toulouse du 270510

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La LGV menace le Fronton

Posté par sauvegarde de pompignan le 27 mai 2010

La future ligne à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse menacerait le vin de Fronton

la LGV signe-t’elle la fin du vin de Fronton ? Une question que se posent les viticulteurs du frontonnais qui craignent que leur cépage ne disparaisse.Le tracé provisoire de la ligne part de Saint-Jory pour suivre l’A62. Près de Fronton, il traverse Plusieurs vignes classées AOC. Les voies, d’un kilomètre de large, diviseront les domaines, empêchant les vignerons d’accéder à leur exploitation. 17 villages, 240 hectares et 40 exploitants sont concernés par ce tracé. Voir la vidéo sur France 3 sud

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec