LGV : 160 forages pour déterminer le futur tracé

Posté par sauvegarde de pompignan le 23 avril 2010

De Bordeaux à Captieux et Bruch (47), le bureau d’études Géotec réalise des forages de reconnaissances géotechniques. Une étape préalable aux tracés pour les futures Lignes à grande vitesse.

 Lisez bien l’article qui suit, c’est vraiment important. Celui qui pensait être tranquille va l’être moins après avoir lu cet article.

Les forages sont réalisés dans le fuseau de 1000m tout les 800 à 1500 mètres et de 10 à 30 mètres de profondeur. Des chances que ça tombe chez vous. Oui, car on vous le rappelle, un arrèt préfectoriale autorise les personnes en charge des forages de pouvoir rentrer chez vous même en votre abscence.

une image de cette foreuse

LGV : 160 forages pour déterminer le futur tracé  dans LGV, c'est NON! 74126_1-img-3273

Lorsque les sols sont trop dur, la forreuse est inéfficasse, et c’est là qu’entre en action les pelles mécaniques, qui creuse sur une surface de 3m et de 4 à 5 mètres de profondeur. Ensuite, selon les présentations RFF, ils remettent la terres et seulement une bute de 50cm de haut apparaît……. Ouf, là on est encore plus rassuré ….

 

Une fois que c’est fait, RFF pourra réduire le fuseau à 500 mètres, et recommenceront les forages, mais là tout les 200 à 300 mètres afin de déterminer un tracé de 100m. Ce futur tracé de 100m pourra être modifié au cours de l’installation des rails, mais toujours en restant dans ce fameux fuseau de 500m ….. HALLUCINANT …. là on dépasse l’inimaginable, tout ça pour gagner du temps entre paris et toulouse….

RFF rappelle que les riverains des futures lignes ne se bercent d’aucune illusion : « Il ne sera pas possible de faire de l’enterrement de voies », souligne le responsable des études techniques de tracé …. Donc si certains pensait pouvoir avoir un enfouissement des voies, je pense que la réponse est plus que claire.

 Tout cela pour dire qu’il ne faut pas se laisser faire, qu’il faut continuer à se battre et qu’il ne faut surtout pas penser que RFF, une fois qu’ils auront gagné, négocieront avec les riverains pour qu’ils aient le moins de nuisances possibles.

 

Lisez cet article paru dans Sudouest, c’est alarmant.

sauvegarde de Pompignan

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

MANIF du 24 avril à Montauban

Posté par sauvegarde de pompignan le 23 avril 2010

tractmanif240410explosion.jpg

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

Frontonnais. Le TGV pourrait cisailler les vignes

Posté par sauvegarde de pompignan le 23 avril 2010

Frontonnais. Le TGV pourrait cisailler les vignes dans LGV, c'est NON! 201004231428_w350Les tracés de la future ligne grande vitesse proposés en janvier ont été repoussés après les élections, celui qui est de nouveau mis en avant est le tracé D. Cette trajectoire fait grincer les dents des vignerons qui ne décolèrent pas.

La LGV couperait le vignoble à partir du Tarn-et-Garonne traversant les domaines de Baudare et de Viguerie de Beulaygue, avant de pourfendre les vignes de Bellevue la Forêt et celles du président de la cave Jean Michel Rigal.

Les 20 à 25 hectares détruits ne tiennent pas compte des 50 % de négrette qu’il faut pour faire de l’AOC il resterait 50 % de production non utilisable en AOC ce qui double la perte. Il faut aussi tenir compte des parcelles coupées en deux et des accès rendus plus difficiles sans parler de l’attrait touristique de ces fleurons de l’appellation qui seraient totalement défigurés. À la sortie des vignobles, le château de Pompignan et son parc pourraient être affectés.

«Communication, pas concertation»

Des responsables des réseaux ferrés de France étaient en réunion ce mercredi matin, avec l’ensemble de la profession viticole. Les vignerons sont sortis mécontents et totalement insatisfaits de cette entrevue : «Iil n’y a pas de concertation, mais simplement une communication de l’avancée des décisions prises sans tenir compte de notre avis. Le TGV est une bonne chose nous disent-ils, il est même indispensable, mais son trajet doit être étudié en concertation avec tous. La proposition A pour laquelle, de l’avis général, l’étude a été menée à charge, et qui passe dans la plaine nous paraît plus appropriée, car elle ne toucherait que cinq hectares de vigne, quant au nombre de bâtiments d’habitations, l’écart entre les deux tracés n’est que d’une dizaine 80 pour 70».

Autre proposition, celle du collectif d’union pour la sauvegarde des villages basé à Pompignan qui préconise un tracé le long de l’autoroute, avec un dossier à l’appui.

Le mois de mai sera jalonné de réunions pour définir le tracé définitif, les vignerons de Fronton seront vigilants et défendront leur vignoble jusqu’au bout !

Publié le 23/04/2010 par La Dépêche

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

Posté par sauvegarde de pompignan le 23 avril 2010

 Montauban. Manif des «Non aux LGV»

 dans LGV, c'est NON! 201004221493_b100Depuis le début de l’année 2010 les futurs tracés de la LGV entre Bordeaux et Toulouse ont rassemblé en de nombreuses circonstances élus, décideurs, représentants de RFF (réseau ferré de France). Mais aussi des comités de riverains de plus en plus déterminés à sauvegarder la quiétude de leur(s)…
Publié le 22 Avril 2010 par la dépèche

************************************************************************************

Layrac. Ouvrons l’ŒIL sur le projet

201004221543_b100 dans LGV, c'est NON!Quelques Layracais ont constitué une association qui entend mobiliser leurs concitoyens face à la menace que constitue, d’après eux, le passage de la LGV entre l’A 62 et le bourg. Ouvrir l’ŒIL, c’est son nom (Observer, Écouter, Informer, sur la Ligne), propose une solution : faire passer la LGV…
Publié le 22 Avril 2010 par la dépèche

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

Dossier complet proposé par RFF

Posté par sauvegarde de pompignan le 16 avril 2010

Voici le dossier complet de l’étude mené par RFF:

  • tout d’abord un gros fichier pour comparer les 4 fuseaux et pourquoi le tracé D (celui qui passe sur Pompignan) a été choisi (cliquer sur le fichier pour l’ouvrir

Dossier complet proposé par RFF dans LGV bordeaux toulouse pdf tudecomparaison.pdf

  •  en second, les plans fournit par RFF (encore désolé pour la qualité).

pdf dans LGV bordeaux toulouse plan1.pdf

 

Prenez le temps de lire toutes ces informations.

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Pas de Commentaire »

Pour Alain Belloc, le maire de Pompignan, la LGV «ne passe pas»

Posté par sauvegarde de pompignan le 16 avril 2010

 Pouvez vous  rappeler les raisons de votre opposition à la LGV?

 

Alain  Belloc: on parlait de  LGV depuis longtemps mais on n’en savait concrètement rien. C’est lors d’une réunion , le 24 novembre 2009 que j’ai découvert, comme les autres maires,  le faisceau envisagé par Réseau Ferré de France   en Tarn et Garonne. Pour moi, ça a été le coup dur! Le faisceau détruit le village et son avenir. J’ai aussitôt organisé une réunion publique, une association de  défense s’est créée, puis un collectif et diverses actions ont été menées tant par les citoyens – pétitions, manifestations-que par la municipalité auprès des élus, du préfet, de l’Etat .

 

Avec quels résultats?

A. B  Nous avons trouvé une écoute favorable auprès des politiques et des élus, aussi bien ceux du département que de la région. Grâce à leur soutien et à notre mobilisation RFF a retardé le choix définitif du faisceau à Mai, enfin officiellement! J’espère qu’ils continueront à nous soutenir dans  les semaines à venir. Grâce à M. le sénateur Yvon Collin, M. Lopez,  maire de Lacourt- St- Pierre et moi même avons  rencontré M. Dominique Bussereau, alors Secrétaire d’Etat chargé du Transport, à Paris, le 23 février. Il connaissait  bien le dossier, nous a écouté ainsi que les propositions du Collectif sur un passage le long de l’autoroute . Il nous a  assuré qu’il ferait part de cet entretien à RFF.

 

Et maintenant?

A.B. Je suis toujours très en colère. RFF doit répondre prochainement mais nous avons su que ce serait d’après une étude faite en 2005 et non sur la réalité des villages à ce jour. En cinq ans les choses ont changé: les villages  ont connu d’importantes transformations économiques, démographiques, le Plan Local d’Urbanisme a évolué, des PME se sont installées. Nous allons continuer à nous battre. Le mouvement de défense risque de se durcir pour influer sur la décision finale. Quant à moi mon soutien et ma détermination sur ce dossier seront totales et de tous les instants.

Publié dans POMPIGNAN | Pas de Commentaire »

Saint-Rustice. LGV: les élus locaux ne veulent pas du tracé de RFF

Posté par sauvegarde de pompignan le 16 avril 2010

Saint-Rustice. LGV: les élus locaux ne veulent pas du tracé de RFF dans LGV, c'est NON! 201004161662_b100Décidement la LGV passe mal à Saint-Rustice. Après les associations c’est autour du conseil municipal de réagir aux dernières propositions de Réseau Ferré de France Ils ont rendu public un communiqué suite à la réunion de présentation des études comparatives des fuseaux de la LGV qui s’est tenue…   lire la suite

Publié le 16/04/2010 par La Dépêche

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

Fuseau retenu par RFF – 12 avril 2010

Posté par sauvegarde de pompignan le 14 avril 2010

Désolé pour la netteté, mais il s’agit d’une photocopie des plans d’études.

Il faut faire attention aux villages sur la carte, tout Fronton a bougé de plusieurs kilomètres. Mais il doivent savoir ce qu’ils disent car les meilleurs des experts travaillent sur ce projet … 

plan.png     

voir la version en PDF, un peu plus nette.       Fuseau retenu par RFF - 12 avril 2010 dans LGV bordeaux toulouse pdf plan.pdf

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Pas de Commentaire »

Projet colossal à la gare Matabiau pour accueillir la LGV

Posté par sauvegarde de pompignan le 14 avril 2010

Projet colossal à la gare Matabiau pour accueillir la LGV dans LGV bordeaux toulouse 201004141567_b100

 

Avec la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux en 2016, on gagnera 52 minutes sur le trajet Toulouse-Paris. La ville est-elle prête à recevoir 2 millions de voyageurs… Lire la suite sur la dépêche

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Pas de Commentaire »

Article non publié par la dépêche – manifestation 20 mars à toulouse matabiau

Posté par sauvegarde de pompignan le 13 avril 2010

LGV: samedi 20 mars, la gare Matabiau interdite aux manifestants

 

gare2.jpg

11 heures samedi matin: une centaine de manifestants  dont une cinquantaine de pompignanais se rassemblent dans la bonne humeur devant la gare Matabiau à Toulouse: gilets jaunes, énormes TGV  en plastique gonflé, sifflets et mirlitons, « cercueils» en carton portant le nom des villages, la manifestation ressemble un peu à une fête. Face à eux c’est  l’état de siège,   toutes les entrées sont barricadées, les gendarmes équipés anti -émeute sont aussi nombreux que les manifestants et  bloquent les deux portes laissées ouvertes. Il faut montrer patte blanche pour passer  – billet de train- ou avoir une  raison valable. A l’intérieur, des policiers armés  patrouillent , secondés par la police ferroviaire, du personnel SNCF, des policiers en civil. Sur la voie publique, la police municipale. Les manifestants, devant ce déploiement  qu’ils trouvent exagéré, doivent se contenter de manifester bruyamment et longuement devant la gare, entourés par les médias. Seuls deux ou trois  réussissent à entrer dans le hall par une porte mal fermée mais ils sont immédiatement évacués dans le calme.

Mme le commissaire de police responsable des opérations explique la démesure des forces présentes: «Nous avons déployé trois pelotons de gendarmerie et deux groupes des Compagnies d’Intervention qui ont l’ordre de ne laisser entrer aucun manifestant. Si nous sommes aussi nombreux c’est que les chiffres qui circulaient sur internet parlaient de 800 à 1000 manifestants et c’est là dessus que nous nous sommes basés.»

Véronique Duflot, co- présidente du Collectif de Défense est en colère: « les représentants du collectif ont rencontré  le chef de gare mercredi 17 mars pour le prévenir de notre venue et du fait que nous occuperions calmement durant un quart d’heure la voie TGV. Il a répondu ne pouvoir donner son aval  mais que la sécurité serait assurée car il ne ferait partir aucun train durant le blocage de la voie. On a donc pensé que ce serait possible. On s’est bien fait avoir!»

 Jean Claude Caujolle, directeur responsable d’ astreinte pour la SNCF samedi explique:

« Nous n’avons jamais eu de demande précise ni officielle pour une action en gare et chez nous personne ne s’est engagé à quoique ce soit. De toute façon aucune entrée en gare n’est négociable pour des manifestants car nous sommes garants de la sécurité, celle des voyageurs mais aussi la leur . Notre rôle est d’assurer la sécurité – imaginez le TGV gonflable échappant à ceux qui le portent et touchant des caténaires, ou une bousculade, des gens tombant sur la voie – en outre  nous devons absolument permettre la circulation des trains.»

La manifestation, aiguillée par la police qui souhaitait dégager la gare, s’est poursuivie dans les rues du centre ville, vers les permanences des deux candidats aux élections, permanence fermées  en ce samedi où la campagne est officiellement terminée, avant un retour devant la gare et une dispersion dans le calme vers 13 heures.

Publié dans LGV, c'est NON! | Pas de Commentaire »

123
 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec