Pour évaluer les nuisances sonores

Posté par sauvegarde de pompignan le 18 janvier 2010

Pour évaluer les nuisances sonores dans Nuisance 201001181755_w350Jeudi soir, lors de la réunion publique d’informations organisée par l’association Très Grande Vigilance en Albret, l’intervenant de l’association ATTAC et des Amis de la Terre, Roland Legros, a fait un exposé sur les nuisances sonores dues au passage des TGV. Alors que le sujet est grave et que l’ambiance était plutôt empreinte d’inquiétude, le sujet parut plus léger lorsque le conférencier a présenté les équations du bruit moyen (notre photo), l’assistance s’est mise à rire.

Roland Legros a, fort heureusement, expliqué comment calculer les décibels de nuisance et a également expliqué comment RFF fait une moyenne de l’ensemble des passages des trains sur la journée afin d’obtenir des chiffres moins alarmistes. Chose qui, d’ailleurs, avait déjà été expliquée lors de la réunion de TGV à Montgaillard. Il faut faire la différence entre l’émergence continue ou discontinue, qui correspond respectivement à un bruit de tondeuse ou à un bruit de moto. «Les aboiements d’un chien, ce sont 80 DB. Il faut considérer, pour la vitesse d’un TGV, le bruit de roulement et le bruit de l’air qui frotte contre le véhicule. Le bruit du TGV est 300 fois celui d’un aspirateur. A 300 km/h, ça représente 95 DB. Pour RFF, la nuisance est de 64 DB à 25 m du passage», a affirmé Roland Legros. Reste aux sceptiques à s’intéresser aux logarithmes qui multiplient par dix.

Publié le 18/01/2010 03:51 par La dépêche

Pour voir les infos informations complémentaires, allez sur la page nuisances

Laisser un commentaire

 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec