Pompignan. Un train peut en cacher un autre

Posté par sauvegarde de pompignan le 30 juillet 2011

Pompignan. Un train peut en cacher un autre  dans LGV, c'est NON! 201107291738_w350Pompignan: un train peut en cacher un autre. C’est le nom d’une nouvelle association créée mi-juillet pour s’opposer à la LGV qui pourrait défigurer le village et pour défendre l’aménagement des voies existantes. Cette association a été lancée par quelques personnes après le refus de RFF de prendre en compte les arguments et désirs des associations prônant un tracé alternatif malgré le sérieux des plans proposés. La présidente, Ghislaine Lécureuil, avance des arguments que tous connaissent: la cherté de la LGV (huit fois plus chère au kilomètre que l’aménagement des lignes existantes) pour un gain de vitesse minime (et même nul entre Montauban et Saint-Jory), la dangerosité du tunnel qui sera creusé dans un terrain classé zone rouge (instabilité), les paysages défigurés et les nuisances sonores et visuelles garanties! L’association fait actuellement signer une pétition reprenant ces arguments et demandant l’aménagement des voies existantes.

Une réunion aura lieu à la rentrée.

 

Signez la pétition en ligne

La Dépêche du Midi

Publié dans LGV, c'est NON! | Commentaires fermés

La société du patrimoine de Pompignan à Belleperche

Posté par sauvegarde de pompignan le 30 juillet 2011

La société du patrimoine de Pompignan à Belleperche dans POMPIGNAN 201107141252_w350 

C’est un autobus archi-plein (une dizaine d’adhérents n’ont pas pu y prendre place) qui est parti dimanche matin sur les routes ensoleillées qui mènent au Tarn-et-Garonne.

Première halte au château de Pompignan, unique par ses signes franc-maçonniques (le poète Jean-Jacques Lefranc de Pompignan a laissé son nom à la loge toulousaine) et son parc à « fabriques », petits monuments dans le goût du XVIIIe siècle parsemés dans le parc à l’anglaise.

Celui-ci est menacé par le passage du TGV : c’est des deux mains que les sociétaires ont signé la pétition présentée par le propriétaire qui leur a ouvert les portes de l’imposante bâtisse pour une visite privée.

Seconde halte, l’après-midi, à l’abbaye de Belleperche, en bordure de Garonne, qui poursuit sa vocation hôtelière du siècle des Lumières en abritant un musée des arts de la table. Après avoir goûté aux délicieux produits du terroir à l’hôtel du commerce à Finhan, les adhérents de la société ont « remis le couvert » en suivant les explications érudites et pittoresques d’un guide passionné.

Après avoir souhaité de bonnes vacances à tous, le président Christophe Marquez a dévoilé la prochaine destination : l’abbaye de Lagrasse le 16 octobre.

la dépêche du midi

Publié dans POMPIGNAN | Commentaires fermés

400 marcheurs pour s’opposer à la LGV

Posté par sauvegarde de pompignan le 16 juillet 2011

Les militants anti-LGV ont marché sur le tracé de la ligne.

Flâner pour mieux protester. Mais surtout pour éviter la vitesse. C’est le message que voulaient faire passer les opposants au projet de LGV. Et ils étaient environ 400 hier à déambuler le long du tracé de la ligne à grande vitesse.

Suivant deux itinéraires possibles, ils ont avancé dans la boue, aidés pour certains d’un bâton de marche. Un groupe est parti de Biriatou, l’autre de Ciboure. « Ils ont longé la Nivelle et sont passés par la forêt. Ils ont découvert des chênes têtards et des espèces protégées qui risquent d’être amputés ! », explique Pierre Recarte, l’un des organisateurs, et coauteur du livre « Les Rails de la déraison ».

Soutenir la causeDans la foule, il y a tous les âges. François Kalflèche est venu manifester avec sa fille. « J’habite la dernière maison de Ciboure. Je me sens concerné par cette proximité ! » Certains opposants viennent de loin. Des Parisiens et même un Argentin, tout droit arrivés du village alternatif qui se tient en ce moment à Mouguerre-Elizaberri, à 10 km de Bayonne. « Il est vital pour moi de m’associer à la marche. Je me sens concerné parce que c’est l’argent de l’État français qui est investi ici. Je ne suis contre rien, je veux juste qu’on réfléchisse à la manière d’utiliser ces sous pour les infrastructures », explique Hervé Krief, un musicien de 40 ans, originaire de la capitale.

Un « projet désastreux »Ils sont tous d’accord là-dessus : « le projet de ligne à grande vitesse est inutile, désastreux et coûteux ! » « Les lignes de trains existantes sont sous-exploitées. On pourrait remettre à jour ce qui existe au lieu d’en créer une nouvelle ! », insiste Pierre Turpin, un marcheur de 60 ans, en provenance de Lourdes.

Le récent rapport du Conseil général de l’environnement et du développement durable prévoit une saturation du transport ferroviaire d’ici à 2035. « Ce document est truffé de fausses informations », renchérit Pancho Tellier, le président de Nivelle-Bidassoa, l’association à l’origine de la marche.

« C’est un projet décidé à l’encontre et à l’insu de la population ! », insiste l’un des opposants.

L’argument écologique est également brandi. « Il n’y a pas d’urgence à construire ! Avec cette ligne, des maisons et des exploitations agricoles vont être touchées ! », rappelle Victor Pachon, le président du Collectif des associations pour la défense de l’environnement (Cade).

Appuyer une action en justiceAu cours de leur marche, les militants ont également distribué des tracts aux voitures. « Il faut informer la population ! », justifient-ils. Les deux groupes se sont rejoints à Ibildox, en bordure de la route d’Ibardin, autour d’un repas festif, et, payant. « La manifestation a aussi pour but de faire rentrer des fonds puisqu’on arrive maintenant dans la phase juridique. On va déposer un recours contre le vote des  »conseillers généreux » qui ont validé le tronçon Tours-Bordeaux », conclut Pancho Tellier.

Le Sud Ouest du 150711

Publié dans LGV, c'est NON! | Commentaires fermés

GPSO : Flash Infos n°14 de juin 2011

Posté par sauvegarde de pompignan le 16 juillet 2011

Au sommaire :

  • Le compte-rendu de la mission des garants de la concertation
  • Les élus du Pays-Basque invités à débattre sur les prévisions de trafic GPSO
  • Sortie du numéro 10 de la Lettre d’information (juin 2011)
  • En ligne, les cartes et vidéos correspondants au tracé retenu lors du COPIL du 23 juin 2011
  • RFF rencontre les représentants de l’Union Européenne
  • Les dernières réunions de la concertation avant l’été

trait

Le compte-rendu de la mission des garants de la concertation

Lors de la réunion du Collège des acteurs locaux du 16 juin dernier, les garants ont fait part de leurs constats et suggestions pour la suite de la concertation. Retrouvez en ligne leur compte-rendu intermédiaire (juin 2010-juin 2011).

-> Téléchargez le compte-rendu intermédiaire des garants du 9 juin 2011
trait

Les élus du Pays-Basque invités à débattre sur les prévisions de trafic GPSO

En juin, le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) a remis ses conclusions au Ministère chargé des Transports quant à sa mission d’audit sur les prévisions de trafic GPSO. Elles ont été présentées au Comité de pilotage du 23 juin.
Préalablement, le 21 juin, le Préfet coordonnateur GPSO avait réuni les élus du Pays-Basque afin de leur présenter les conclusions du CGEDD concernant la nécessité d’une ligne nouvelle dans le département et préciser l’horizon de sa mise en service.

Le rapport sera prochainement disponible sur le site du Ministère, www.developpement-durable.gouv.fr

 trait

La Lettre d’information n°10 (juillet 2011) est sortie.

Au sommaire :

  • L’hypothèse de tracé à approfondir retenue suite au Comité de pilotage (COPIL) du 23 juin 2011, avec un Supplément Cartes.
  • Premier bilan du 3ème temps de consultation qui s’est déroulé du 9 au 21 mai 2011 et présentation des thèmes qui seront abordés lors du 4ème temps de consultation du public à l’automne prochain.
  • LGV Tours – Bordeaux : le contrat de concession enfin signé.
  • L’actualité d’autres projets sur le réseau ferré régional :
    • le projet d’aménagement de la ligne Saint-Jory-Matabiau avec une concertation publique du 29 août au 29 septembre 2011,
    • la rénovation complète de la halle voyageurs de la gare de Pau prévue pour avril 2012 ;
    • en préparation, la suppression d’un passage à niveau préoccupant au Teich sur la ligne Arcachon-Bordeaux.
  • Energies renouvelables : RFF s’engage !
    avec la signature d’un partenariat entre RFF et Solarézo sur une étude de faisabilité d’alimentation par énergie solaire photovoltaïque d’une sous-station électrique.
  • GPSO, un accélérateur de développement économique, avec deux témoignages d’acteurs, l’un en sud Landes et l’autre dans le Val d’Albret.

-> Téléchargez la Lettre d’information n°10 et son supplément cartes

 trait

En ligne, les cartes et vidéos du tracé suite au COPIL du 23 juin

Le 23 juin 2011, le Comité de pilotage a retenu l’hypothèse de tracé à approfondir sur la quasi-totalité des 410 km de lignes nouvelles.
Vous trouverez en ligne, dans la rubrique Cartes, les vues générales par département, puis vous pourrez, grâce au moteur de recherche, sélectionner l’hypothèse de tracé à approfondir retenue de votre commune.
http://www.gpso.fr/carte-trace-approfondir-valide-comite-23-juin-2011.html 

Nous avons également sélectionné les films d’animation 3D correspondants à l’hypothèse de tracé à approfondir retenue le 23 juin, extraites de la phase de modélisation des hypothèses de tracé comparées d’avril 2011.
http://www.gpso.fr/videos-Phase-3-trace-a-approfondir.html

 trait

RFF rencontre les représentants de l’Union Européenne

Le 11 juillet, RFF a rencontré les représentants de l’Union Européenne pour leur présenter l’état d’avancement du GPSO suite au Comité de pilotage du 23 juin et la suite du calendrier jusqu’à l’enquête d’utilité publique à l’automne 2013.

-> Téléchargez la présentation faite à l’Union Européenne

 trait

Dernières réunion de concertation avant l’été

Illustration du GT6

Sur la base du tracé validé par le Comité de pilotage en juin, RFF a poursuivi la concertation et les études pour préciser le GPSO.

  • RFF a ouvert un cycle de travail dédié aux infrastructures et réseaux lors de groupes de travail qui se sont tenus fin juin et début juillet. Des échanges ont eu lieu sur les premières propositions de RFF, avec demande aux acteurs de travailler pendant l’été et de faire leurs propositions sur les rétablissements des voiries principales.
    Les cartes présentées lors de ces groupes de travail vont être envoyés à l’ensemble des acteurs des groupes de travail dans les prochains jours.
  • RFF a également démarré début juillet les groupes de travail GT8 « Gares et dynamiques territoriales », sur les gares et haltes SR-GV sur Agen, Montauban, Mont-de-Marsan, Dax et les haltes SR-GV sud Gironde et côte landaise. L’objectif de ces groupes de travail est de définir un programme d’actions cohérent et complémentaire pour l’aménagement des gares/haltes SR-GV.
    Ces premiers groupes de travail ont permis de réunir les acteurs concernés par l’aménagement des gares/haltes, de leur présenter les propositions d’aménagements de RFF et de leur demander d’avancer leur réflexion sur leurs propres projets d’aménagement.

    -> Retrouvez les présentations faites par RFF aux membres de ces groupes de travail.

    Prochain rendez-vous et reprise de la concertation en septembre prochain !

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

Le TGV trace sa route en faisant des vagues

Posté par sauvegarde de pompignan le 28 juin 2011

Transport Une hypothèse de tracé définitive a été adoptée hier pour la ligne à grande vitesse

A quelques mètres près, le tracé de la ligne TGV entre Montauban et Toulouse est désormais connu. Il a été validé hier par les services de l’Etat et les élus lors d’un Comité de pilotage qui concernait à la fois la Ligne à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse et la LGV Bordeaux-Espagne.

Attention au vignoble
A l’approche de la Ville rose, le tracé passe à l’ouest de l’A62, emprunte un tunnel de 2 km débouchant entre Pompignan et Saint-Rustice et se connecte à la ligne existante au nord de Saint-Jory. Le pire cauchemar de l’Union pour la Sauvegarde des villages (USV), un collectif de communes et d’habitants. « Il détruit une vingtaine d’habitations à Saint-Rustice, quatre maisons et trois entreprises à Saint-Jory », assure son porte-parole, Thierry Fourcassier. « Il est trop tôt pour connaître l’impact exact puisque nous allons consacrer le deuxième semestre à optimiser ce tracé en travaillant sur l’altimétrie et les protections antibruit par exemple », explique pour sa part Christian Dubost, le président régional de Réseau Ferré de France, le maître d’ouvrage. L’USV estime aussi que ce tracé local ne permettra pas au TGV d’atteindre sa vitesse optimale de 320 km/h, ce que réfute RFF.
Martin Malvy (PS), le président de région, insiste de son côté pour que « les entrées-sorties du tunnel de Pompignan fassent l’objet d’un traitement paysager particulier de façon à favoriser son intégration notamment au niveau du vignoble du Frontonnais ». Sans quoi, la ligne récoltera les raisins de la colère.

calendrier
Un nouveau Comité de pilotage se réunira « fin novembre-début décembre » pour valider le projet définitif. Il sera ensuite soumis à l’avis des populations lors d’une enquête publique prévue pour l’automne 2013. La mise en service de la ligne à grande vitesse ne devrait pas intervenir, au mieux, avant 2020.

20 Minutes Toulouse

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

GPSO : Cartes du tracé à approfondir validé par le Comité de Pilotage du 23 juin 2011

Posté par sauvegarde de pompignan le 28 juin 2011

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

LGV : Réactions après l’annonce du choix du fuseau D

Posté par sauvegarde de pompignan le 10 juin 2011

Réactions après l’annonce du choix définitif du fuseau D par le ministère des transports pour la future Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse. Voir la Vidéo

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

LGV : Le fuseau D finalement validé

Posté par sauvegarde de pompignan le 9 juin 2011

Le gouvernement vient de valider le tracé D pour la Ligne à Grande Vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse.

C’est donc le premier tracé envisagé qui a finalement été retenu par l’Etat et Réseau Ferré de France (RFF) pour la future Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse. Le fuseau D a été validé le 3 juin 2011 par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et des Transports pour la suite des études sur la LGV.  

Un courrier adressé à la Préfecture qui a vite été relayé aux maires des communes et aux associations de riverains concernées par le projet.
Le fuseau D avait été validé par le Comité de Pilotage du projet le 31 mai 2010. Jean-Louis Borloo, alors ministre des Transports, l’avait à son tour validé le 27 septembre 2010 mais il avait dans le même temps demandé à RFF d’étudier une autre variante, à la demande du collectif Tarn et garonnais « Union pour la Sauvegarde des Villages » (USV). Ce nouveau tracé dit alternatif ou fuseau A62, partait du sud de Campsas (82), évitait la commune de Saint-Rustice et longeait l’autoroute A62. Il avait aussi provoqué la colère dans une vingtaine de communes du nord toulousain, de Bouloc à Saint-Jory, favorables au tracé D, jugé moins impactant pour les habitants.
Cette décision met donc fin à plus d’un an de manifestations et d’opposition entre associations.
Une décision accueillie difficilement à Saint-Rustice et dans le vignoble du Frontonnais et saluée par les élus des communes du Nord de Toulouse et par l’association TGV Raisonné, favorable au tracé D : « Cette décision nous la demandons depuis des mois et c’est un grand soulagement que nous ressentons. » a déclaré sa présidente Céline Ferreira-Ducasse dans un communiqué. Quant à Pierre Cohen, maire de Toulouse, il s’est félicité de cette décision : « Ce fuseau est de loin le plus favorable en termes d’enjeux environnementaux et économiques et permet de limiter l’impact sur les habitants. Nous franchissons une étape importante d’un projet très attendu par tous les habitants de l’agglomération qui mettra Toulouse à 3 heures de Paris. »

France 3 Midi Pyrénées

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

LGV : Décision Ministérielle

Posté par sauvegarde de pompignan le 9 juin 2011

capturer.jpgDécision ministérielle relative au passage de la branche Bordeaux – Toulouse de la LGV SEA dans le secteur Campsas – Toulouse : Lire la lettre

Publié dans LGV bordeaux toulouse | Commentaires fermés

LGV : accélération d’un projet qui explose le budget prévu

Posté par sauvegarde de pompignan le 8 juin 2011

« D’après les services de l’état, le tracé « D » a été validé. L’étude alternative de RFF avec son raccordement trop impactant pour Saint-Jory a été abandonnée. Thierry Fourcassier, porte parole du collectif régional « Union pour la Sauvegarde des Villages » opposé à ce raccordement, reste convaincu que l’enquête publique sera déterminante sur la véritable pertinence d’une LGV Montauban -Toulouse et surtout dénoncera un coût anormalement excessif. « Le prix moyen de 20 millions d’euros le km de LGV serait ici considérablement majoré, entre Montauban et Toulouse, selon les propres sources de RFF, et augmenterait à 34 millions d’euros le km, pour une ligne à grande vitesse … sur laquelle les TGV ne pourraient pas se déplacer à grande vitesse ! » Côté Atlantique, la Ministre Nathalie Kosciusko-Morizet relance une étude en incluant le réaménagement des lignes existantes comme alternative à la LGV … argument développé par le collectif régional depuis maintenant près de 2 mois et appuyé par Hervé Mariton, député rapporteur du budget sur les Transports à la commission des finances de l’assemblée nationale. » Communiqué du Collectif Union pour La Sauvegarde des Villages

Publié dans LGV, c'est NON! | Commentaires fermés

12345...30
 

Ecole Normale de Filles d’O... |
CLUB VOSGIEN THIONVILLE |
blog-du-cehysterd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aduanc
| M.L.R. Mouvement de Libérat...
| amicalelaiquesantec